association québecoise des enseignants de la danse à l'école

Membres honoraires et partenaires

Membres honoraires

Helenelangevin@RollineLaporte_web-660x400

Hélène Langevin

En 1987, après ses études en danse contemporaine à l’Université du Québec à Montréal (1983-1986), Hélène Langevin s’associe à Ginette Ferland, Rolline Laporte et Guylaine Savoie, trois chorégraphes ayant la même fougue créatrice qu’elle, pour créer le collectif Brouhaha Danse (1987-1999). Rapidement, la compagnie se fait remarquer par ses pièces toniques, qui sont autant d’éloges à la désinvolture.

Au sein de ce collectif, Hélène Langevin conçoit Brouhaha (1987), Ça frise la frénésie (1988), puis une série de spectacles réalisés collégialement : Méfiez-vous des faux frissons (1989), Claire (1991) et La Galerie des horribles (1992), ce dernier ayant été présenté à Dresden, en Allemagne. En 1996, Hélène monte sa première création jeunesse, Roche, papier, ciseaux. Aujourd’hui, au sein de la compagnie Bouge de là, elle se consacre exclusivement à la création de spectacles s’adressant aux enfants de 3 à 10 ans. Elle a ainsi créé La Tribu Hurluberlu (2000), Comme les 5 doigts de la main (2003), CHUT ! ! (2006), Vieux Thomas et la petite fée (2008) et L’atelier (2010). Sa connaissance du jeune public ne date par d’hier. Parallèlement à sa carrière de chorégraphe, elle enseigne la danse créative aux enfants. Une véritable passion pour celle qui avoue son désir de transmettre le plaisir de bouger aux enfants depuis plus de vingt-cinq ans. Ludiques, fantaisistes et empreintes de poésie, ses chorégraphies laissent une grande place à l’imaginaire des enfants et à leur propre créativité.

monik-b-photo

Monik Bruneau

Monik Bruneau (Ph.D.) est professeure retraitée du Département de danse de l’UQAM depuis 2009. Didacticienne, elle a contribué pendant plus de vingt ans à la formation des spécialistes de la danse en milieu scolaire. Membre fondatrice du CEFRES(centre d’étude, de formation, de recherche en enseignement au supérieur) créé en 2001, elle participe à la formation des enseignants et anime des ateliers de formation pédagogique offerts à la communauté universitaire toutes disciplines confondues. Elle a voué à partir de 1998, ses activités de recherche et d’enseignement à la méthodologie de recherche en art et à la pédagogie universitaire. Elle est co-auteure d’un essai en didactique de la danse, un autre en pédagogie universitaire et directrice et auteure d’un ouvrage en méthodologie de recherche en art.

Mado4-copy

Madeleine Lord

Madeleine Lord est professeure au département de danse de l’UQAM depuis 1988, où elle œuvre principalement à la formation d’enseignants(es) de la danse, tant au premier qu’aux cycles supérieurs d’études. Actuellement, elle supervise le mémoire de plusieurs étudiants(es) à la maîtrise en danse. Ses champs d’enseignement et de recherche gravitent autour des méthodologies de recherche en art et en danse, de la danse dans l’éducation, et de l’analyse des pratiques de l’enseignement de la danse dans une perspective de facilitation d’apprentissage. Elle participe activement à l’élaboration et l’ajustement de tous les programmes dispensés par le département de danse de l’UQAM.

Partenaires

Logo-Departement-danse

mels